Fin d’un tour du monde extraordinaire

Cà y est, c’est la fin !

Je quitte Montréal et en survolant le Saint-Laurent, je me dis que vraiment cette fois-ci, je suis dans la dernière ligne droite !

IMG_8940
Difficile de croire en mettant les pieds dans mon tout dernier avion de mon tour du monde, ce vol  AA 44 New-York-Paris (je pars du Canada pour Paris via New York) que je vais rejoindre la France, après avoir réellement fait le tour du globe !

images[3]

Mais c’est pas ça le plus important : pendant ce tour du monde, j’ai emmagasiné tant de souvenirs, tant d’impressions, tant de bons moments, qu’un simple article sur mon blog ne suffira pas bien sûr. Mais je vais quand même essayer de faire un petit bilan de cette expérience inoubliable.

Quelques chiffres :

C’est purement factuel, mais cela répondra aux questions que les curieux qui aiment le concret, vont me poser. Donc, je vous livre ici quelques indices sur ce périple :

Mon parcours

93356-carte[1]

Tout d’abord, aucun incident majeur à signaler : pas de vol annulé, de retards importants, d’accident de la route, ou de valises perdues. Bref, un parcours tel que je l’avais imaginé et qui fut respecté par rapport au planning initial. Déjà, sur ce point, j’ai eu de la chance  ! Bon, j’ai bien eu un petit tremblement de terre à Valparaiso, mais cela ne m’a pas trop perturbée !

IMG_1066

. J’avais prévu de parcourir pendant les 141 jours de mon voyage 79 681 kilomètres. Au réel, cela a fait  80 366 kilomètres et j’ai utilisé 19 moyens de transport : avion avec 42 vols, 32 trajets en bus, 6 transports en train, 33  trajets en voiture avec chauffeur, 70 courses en taxi et 47 en Uber, 1 camping car, 2 hélicoptères, 28 traversées en bateau, 2 balades en sous-marin, 9 parcours en téléphérique, 8 fois des Bus à étage Hop On Hop Off, 1 petite promenade en vélo, 7 escapades en tuk tuk et divers autres comme kayak, chameau, métro, tramway ou calèche.

. J’ai marché au total (calculé par rapport à mon application IPhone) : 880 km soit  une moyenne de 6,4 km par jour. C’est pas mal pour une retraitée, sachant que mes 15 jours à Tahiti, où j’ai davantage pratiqué la chaise longue que la marche, a dû bien faire baisser ma moyenne !

. J’ai visité 75  villes, villages ou sites.

. Sur les 140 nuitées, j’en ai passé  88 en hôtels et rbnb, et 52 chez famille et amis.

Et pour rassurer les inquiets, j’ai pu respecter à peu près mon budget global prévu (je tenais à jour mes dépenses sur un tableau Excel) arrivant à compenser les prestations chères de certains pays (Iran, Australie, Nouvelle Zélande, Canada, USA) avec celles de pays où le niveau de vie est beaucoup plus bas (Asie du Sud Est en général, Sri Lanka et Inde, Cuba)

Climat

La chance m ‘a souri de ce côté la. Je n’ai eu que 17 jours de pluie sur les 141 de mon voyage. Et globalement, j’ai eu des températures la plupart du temps très clémentes et agréables avec une température moyenne sur le séjour autour des 20°. Là où j’ai eu le plus froid : en Tasmanie et le plus chaud : au Cambodge.

 img_6706

Bagages

J’étais partie de Paris avec une seule valise enregistrée de 24 kilos, faisant l’admiration de certains d’entre vous. Mais au fur et à mesure, en tenant compte de certaines affaires récupérées auprès de famille et amis mais aussi laissées pour un rapatriement plus lointain, j’ai été bien plus chargée qu’au début. Je rentre aujourd’hui avec 2 bagages enregistrés et 13 kilos de plus, chargée de souvenirs et petites bricoles accumulées.

IMG_8930

En revanche, je suis assez fière d’avoir bien programmé ma garde-robe. Je m’étais promis de mettre au moins 1 fois chaque  vêtement et chaussure emportés et j’y suis pratiquement arrivé avec que 3 % d’affaires non portées. A noter aussi que j’avais avec moi 14 livres guides de voyages (la plupart repartis auprès de ma famille et amis et récupérés au fur et a mesure de mon périple). Cela aurait bien fait 4 kilos supplémentaires. J’ai malheureusement donné ou jeté ces guides après utilisation.

Mon blog

J’avais déjà communiqué quelques statistiques en milieu de parcours, mais maintenant que cela se termine, je peux confirmer que j’ai publié 56 articles qui ont été vus 3433 fois avec 789 visiteurs, venant de 41 pays différents. J’ai eu 191 commentaires (mon frère Patrick a gagné la palme du plus grand commentateur avec 33 à son actif !). Le moment de la semaine où le blog a été le plus visité : le dimanche à 21h.

Encore un  grand merci à tous mes followers qui m’ont encouragée et à mon neveu Damien qui l’a conçu et m’a apporté son soutien et ses conseils.

Mes autres compagnons de voyage virtuels

. Mon appareil photo et smartphone : grâce à eux, j’ai pris plus de 5000 photos ! J’ai de quoi m’occuper pour trier tout cela en rentrant !

. Mon petit livret avec le programme a été utilisé tous les jours et est maintenant plein de ratures.IMG_8936

. J’ai tenu un journal de bord « papier » sur le joli carnet que j’avais emporté et j’ai rempli 397 pages.

IMG_8954

. J’ai utilisé pratiquement partout mon routeur qui m’a permis de me connecter facilement de tous les pays sauf en Iran et à Tahiti.

Bilan moins factuel

Mais tout ça, ce sont des chiffres et il me semble plus important dans cet article, de vous  exprimer mon ressenti et vous faire part de mes réflexions plus personnelles.

Tout d’abord, c’était encore mieux que ce que j’imaginais. J’ai eu l’impression d’être en permanence sur un petit nuage et de vivre un rêve éveillé. Certes, les pays que j’avais choisis, faisaient partie de mes souhaits de découverte et je n’ai pas été déçue. Je ne me suis jamais sentie en insécurité et le fait de voyager seule dans certains pays, ne m’a pas pesé du tout : partout j’ai été renseignée et aidée avec gentillesse et pu rencontrer des tas de gens très sympathiques, voyageurs comme moi ou locaux très accueillants. Jamais, je n’ai eu un seul moment de cafard, à me dire « mais dans quelle galère, je me suis mise ».

Je sais que l’on va me demander quel pays j’ai préféré et c’est impossible de répondre à cette question. Chaque pays traversé a ses côtés « coup de cœur » et ses défauts et je crois que dans le voyage, le pays idéal n’existe pas.

Je me suis en revanche vraiment sentie complètement dépaysée, avec l’impression d’être au bout du monde, à l’Ile de Pâques et l’impression d’être sur une autre planète en Iran. Ces 2 étapes m’ont marquée. Peut-être parce que c’est l’attrait de l’inconnu.

Mais j’ai aussi adoré l’Egypte et cette superbe croisière sur le Nil, le Taj Mahal, l’authenticité d’Oman, la beauté des paysages de l‘Australie et de la Nouvelle Zélande, le temple d’Angkhor, les maisons colorées de Valparaiso et j’en oublie…..

J’ai par contre pas du tout aimé mon étape à Miami, ville  que j’ai trouvée sans intérêt, et en plus vue sous la pluie.

Aussi, ce que j’ai adoré dans ce périple, c’est la diversité des paysages, des cultures, de la gastronomie, de l’architecture, des couleurs, j’ai vraiment été gâtée ! Passer de la jungle du Cambodge aux gratte ciels de New York, en passant par le désert d’Israël ou le lagon de Tahiti, c’est vraiment pas donné à tout le monde, et j’en suis bien consciente.

Mon expérience n’est pas unique et j’ai rencontré d’autres tourdumondistes avec qui nous avons échangé nos impressions. Je me suis rendue compte aussi en côtoyant de plus téméraires que moi, en mode sacs à dos ou à vélo, que mon tour du monde était très confortable et avec peu de risque, et sans doute un peu trop planifié. J’ai fait le tour du monde d’une dynamique retraitée, pas d’un routard, c’est sûr !

Et enfin,  quand on est à fond dans l’instant, à vivre cette magnifique aventure, on se dit qu’on a bien fait de l’avoir tentée, et on n’a qu’une envie : repartir.

Remerciements

Ce tour du monde n’aurait pu être une réussite absolue, sans tous ceux qui ont contribué à m’accueillir dans leur pays de résidence ou qui ont fait un bout de chemin avec moi.  J’ai eu la chance d’avoir organisé ce programme autour de pays où je pouvais poser mes valises et bénéficier de conseils de fin connaisseurs. J’ai adoré pouvoir tester avec eux le petit resto improbable qui ne figure sur aucun guide, partager un apéritif devant un beau coucher de soleil ou tout simplement échanger et papoter sur ce que j’avais visité la veille.

Donc un grand merci à Olivier pour m’avoir accompagnée en Egypte, Benoit et Polina pour leur chaleureux accueil à Dubai et à Benoit pour avoir partagé avec moi de fabuleux instants en Iran, Kumare et sa famille pour une prise en charge totale au Sri Lanka, Damien et Michelle pour tous ces merveilleux moments partagés à Singapour et en Indonésie, Annabelle et Edouard pour m’avoir fait découvrir l’Australie autrement et pour cette escapade ensemble en Tasmanie, Tania, Stéphane et Ilona pour m’avoir si  bien organisé un séjour inoubliable en Nouvelle Zélande, Tania et Christian pour ce séjour si réussi à Tahiti et Paulette et Normand pour leur sympathique présence et accueil au Canada.


 
Et toutes ces rencontres de quelques jours ou instants qui ont animé mon parcours : Kim, Elena, Suraj, Randir,  Michelle,  Patricia, Sergio, Laurent et bien d’autres.

Mais aussi ceux qui m’ont donné plein de conseils pour la préparation de ce tour du monde : Frédérique, Dimitri, Kumare, Gilles, Patrick, Olivier, Marina, Christian et tous ceux que j’ai oubliés et se reconnaîtront.

Un grand merci à tous !

Et à bientôt pour de nouvelles aventures !

IMG_5835

                                                           FIN

7 réflexions au sujet de “Fin d’un tour du monde extraordinaire”

  1. Quelle expérience extraordinaire hors du commun ! Merci Isabelle de nous avoir fait partager tes aventures lointaines au travers de ton blog……à très vite pour en parler de vive voix autour d’un mojito … bon et puis après ça … … c’est quoi ton prochain projet de jeune retraitée ???!!!! Grosses bises.

    J'aime

  2. Et hop, voici mon 34ème commentaire !
    Tes comptes rendus (mais aussi tes messages et photos sur Whatsapp) vont nous manquer.
    Bonne réadaptation à la vie parisienne.

    J'aime

  3. Isabelle, belle conclusion chiffrée, on voit que tu as tout tenu bien à jour !! Quel fantastique periple! Ca doit faire drôle de revoir Paris!!

    J'aime

  4. Bonjour Isabelle, je viens de relire encore une fois une partie de ton voyage et la conclusion. J’ai l’impression que je le partage avec toi. J’ai le coeur qui frémit de joie tellement ton écriture est vivante. Je continue de le partager avec des amis qui aiment le voyage. GROS MERCI. Je t’aime mon amie.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s