Cambodge : la grandeur d’Angkor

Bien arrivée à Singapour et formidablement accueillie et dorlotée par mon neveu Damien et sa femme Michelle, je repars presque aussitôt au Cambodge. Lors de ce court séjour, j’ai bien sûr passé quelques jours à Angkor et découvert ce site grandiose. J’ai pu toucher du doigt la chance incroyable que j’avais, depuis le début de mon tour du monde, de passer en quelques jours de la civilisation arabe, puis hindoue et maintenant asiatique. Quelle diversité !

Comme le Taj Mahal, Angkor mérite bien un article à part entière. Et comme le Taj Mahal, il méritait bien aussi que je me lève à 5h pour le voir au lever du soleil. Et j’ai donc vu ces magnifiques couleurs de rose, de mauve et de bleu prendre possession de Angkor Wat, le plus imposant des temples du site.

IMG_4208IMG_4232IMG_4214

J’ai surtout été impressionnée par la partie des temples, enfouis dans la jungle, envahis par les racines des arbres qui semblent s’insérer dans la pierre.

IMG_0082

IMG_4296

20180313_024557023_iOS

On y voit des temples aux formes variées

IMG_427920180313_024725058_iOS

au bord de l’eau

IMG_4307

aux fresques, statues et bas-reliefs impressionnants

IMG_4241IMG_3279

 

IMG_4290

et on croise ici aussi des personnages qui attirent le regard et l’objectif

IMG_3244IMG_0078

comme ces mariés qui se prennent en photo au milieu des temples

20180313_041315220_iOS

mais aussi des singes qui ont envahi certains espaces et peuvent attaquer le touriste imprudent !

Venus en bus, en  voiture, en tuk-tuk, en vélo ou en moto, les touristes sont nombreux, trop à mon goût, mais n’est ce pas la rançon de la gloire pour un site classé monument historique auprès de l’Unesco ? Mais, au fur et à mesure des visites, ils se dispersent dans l’immense territoire, et on les croise moins.

Encore 1 ou 2 réflexions sur ma visite à Angkor :

. Un point commun aux  10 pays déjà visités lors du début de mon périple : les touristes chinois ! Ils  sont partout, parlent fort et restent des heures à se photographier individuellement devant les monuments. Un peu pénible !

. A l’entrée de la plupart des temples, on trouve des orchestres de musique locale, constitués par des mutilés, blessés par les mines anti-personnelles pendant la guerre. Ils vendent des CDs et recueillent des donations pour les aider, surtout pour l’acquisition de prothèses.

IMG_3267.JPG

Ma découverte du Cambodge et de l’Asie n’est pas terminée et je sais qu’encore bien des émotions et impressions m’attendent !

6 réflexions au sujet de “Cambodge : la grandeur d’Angkor”

  1. Tu nous construis un beau livre d’histoire au travers de tes séjours, dans des pays qui ont marqué l’histoire des religions de ce monde. Bravo et merci.

    J'aime

  2. Pour les touristes chinois, tu as raison.
    C’est vrai qu’on voit beaucoup de personnes mutilées au Cambodge.
    Brigitte et moi y étions en été et il y avait sûrement moins de monde à ce moment là.
    Bravo pour ton « journal de bord » passionnant

    J'aime

    1. Au Cambodge, on ne peut pas ignorer les avertissements « Restez sur les chemins balisés », ou bien les panneaux « Aire déminée par….tel pays contributeur »….

      Pour nos regards des générations qui n’ont fait qu’entendre parler des guerres….c’est un pays particulièrement émouvant : entouré des fleurs les plus extraordinaires, un très vieil homme est heureux de nous parler en français, tandis que le sol commence seulement à guérir des mines vietcong et des bombes américaines….

      Le très vieil homme nous expliquait comme, bien-sûr, il n’y avait pour l’heure seulement deux feux de circulation dans la capitale, mais qu’on en avait commandé deux cents, qu’on ne saurait où disposer, vu que personne n’en connaissait l’usage !

      J’adore : ça. C’est l’humour pur.

      Brigitte

      J'aime

  3. Après une absence sur tes lignes de rêve, j’ai rattrapé un bon quart de tour du monde. Tu nous fais voyager à une allure sidérale mais surtout tu nous fais rêver tout éveillés. Tes photos sont plus belles les unes que les autres, et surtout ton carnet de bord est vraiment passionnant. Faut que tu penses, au retour, à occuper ta retraite à écrire un peu ! ou à créer le nouveau Guide de la routarde….
    Continue de nous émerveiller, stp. Un grand merci.
    Anick

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s