Malaisie : pays de contrastes

Après le Cambodge et l’Indonésie, le dernier pays d’Asie du Sud-Est que je découvre est la Malaisie, pays de contrastes pour sa modernité dans la capitale Kuala Lumpur et son côté plus authentique dans l’île Penang où je passe quelques jours. Mais, même à Penang, et en particulier dans la ville de Georgetown, on sent déjà un pays plus riche, plus développé et construit.

A Penang, j’ai beaucoup aimé me promener dans les quartiers anciens de la ville de George Town, comme la partie coloniale, Little India ou Chinatown.

. Un quartier à ne pas manquer est celui de Clan Jetties, à la bordure de Chinatown, où l’on se promène au milieu des anciennes maisons de pêcheurs sur pilotis, le long des docks branlants et au milieu des échoppes.

img_3701

img_3697

. C’est une vraie chasse au trésor pour découvrir les dessins les plus connus qui ont fait la renommée du street art de la ville. Chaque découverte est ponctuée de scènes amusantes où se mélangent dessins et réalité, surtout lorsque l’on se met en scène pour les photos !

IMG_0306
Ici le vélo et la petite fille à la glace sont réels
IMG_3803
Le petit garçon à la casquette est réel ainsi que le vélo
IMG_0311
La moto est une vraie !
IMG_0303
Vraie chaise !

IMG_3807

. Et surtout, il faut absolument visiter les anciennes maisons des riches commerçants chinois :

A la Pinang Pranakan Mansion, on admire les boiseries en bois doré, les différentes salles à manger d’époque avec une riche vaisselle, les vêtements brodés et l’on se fait photographier avec la famille fondatrice de cette demeure prestigieuse.

IMG_0340.JPG

IMG_3707

IMG_3727

IMG_3724

Mais la plus belle d’entre elles, est sans aucun doute, le Maison Bleue, transformée en hôtel et où j’ai la chance de résider. Tout est bleu indigo avec patios, mobilier en bois, et superbes décorations.

IMG_0263

img_3654

IMG_3778

C’est en particulier dans ce lieu mitique qu’à été tournée une partie du film Indochine, avec Catherine Deneuve.

IMG_3780

. A George Town, se mélangent diverses communautés et religions et l’on trouvera au coin des rues temples bouddhistes en grand nombre :

comme celui de Kek Lok Si, le plus grand de Malaisie, à l’extérieur de George Town

IMG_0289

IMG_0275.JPG

ou d’autres disséminés dans la ville

IMG_0267

IMG_0313au milieu des mosquées

IMG_3669

Mais, une fois que l’on a vu ces quelques spécificités de George Town, je conseille fortement de sortir de cette ville, en fin de compte assez étouffante, pour mieux découvrir l’île de Penang :

. ses plages assez jolies et sauvages,  comme celle de Batu Ferringki. Elles sont  malheureusement assez bétonnées aussi à certains endroits.

IMG_0348

IMG_3735

. visiter son parc national de Teluk Bahang et se promener dans le Jardin des Epices, plein de plantes exotiques, de cascades et nénuphars :

IMG_3738

IMG_3745

ou dans la Ferme aux Papillons, un enchantement avec des tas de spécimens rares que l’on peut presque toucher :

IMG_3755

IMG_3771

. A Kuala Lumpur, la capitale, c’est tout à fait autre chose : plus de tuk-tuks ni motos bruyantes, mais des autoroutes droites et propres et une ville moderne et dynamique. Elle ne mérite pas que l’on s’y attarde trop et 1 ou 2 jours suffiront largement pour découvrir :

. Les fameuses tours Petronas

Elles sont impressionnantes de jour

img_3852

comme de nuit

IMG_3842.JPG

IMG_3841

A noter qu’il existe autour de la base des tours, tout un «trafic » d’obstructeurs de lumière qui s’adaptent sur les téléphones mobiles et  permettent de se photographier d’en bas sans avoir l’éblouissement des projecteurs ou du soleil : 5 $ pièce. Pour ma part, je sympathise avec un couple de coréens qui m’expliquent le principe et me prêtent le petit appareil magique.

img_3870

Je ne monterai pas sur la plateforme d’observation (vertige + billets à commander à l’avance), mais visiterai le petit musée où l’on voit sur écran la chronologie de la construction ainsi que différentes photos du panorama et de l’intérieur.

img_3853

. Chinatown. J’y retrouve avec plaisir les marchés animés, peut-être un peu moins authentiques qu’ailleurs, et les maisons chinoises, cette fois-ci entourées de gratte-ciels.

img_3875

img_3879

 

. L’impressionnante Merdeka Square  avec au centre un ancien terrain de cricket et sur le côté l’extravagant bâtiment du Sultan Abdul Samad et ses coupoles recouvertes de cuivre.

img_3883

img_3890

. On peut aussi s’arrêter à la KL City Gallery où l’on verra des anciennes photos de la ville et une maquette géante de Kuala Lumpur, très instructive pour en savoir plus sur son développement et sa construction.

img_3894

img_3895

. Et enfin, admirer le quartier colonial de la ville aux nombreux bâtiments anciens et très bien conservés.

img_3892

Bien sûr, je sais que je n’ai visité qu’une petite partie de la Malaisie et qu’à part  Penang et Kuala Lumpur, il y a des tas d’autres points d’intérêt comme ses  autres plages et parcs, mais il me tarde de découvrir mieux aussi son proche voisin Singapour.

Une réflexion sur “Malaisie : pays de contrastes”

  1. Très pertinentes photos d’un street art à la mode de….justement la mode qu’on ne connaît pas !

    C’est ça qui est drôle !

    Isabelle, un aveu : en plus de tout ce que tu sais déjà que je collectionne, y a aussi les photos de Street Art….c’est pas pour moi : c’est pour mon fils Nicolas….

    J’en ai rapporté de superbes de Bondi Beach
    « Si tu vas à Sydney »…écrit sur l’air de la chanson « Si tu vas à Rio »….la conosci ?

    Baci,

    Brigitte

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s