Australie : Uluru et le désert rouge

A 2 heures de vol de Sydney, se trouve un endroit magique : Ayers Rock et son célèbre rocher rouge Uluru. Voici encore un nouvel aspect de l’Australie que je vais découvrir.

Ayers Rock où nous atterissons, est en fait une ville, ou plutôt un « resort »,  uniquement construit pour les touristes : en effet,  il n’y a que des hôtels, des terrains de camping et un « Visitor Center » avec un supermarché, une poste et quelques cafés et restaurants. Le reste, c’est le désert rouge avec son sable ocre et ses arbres secs.

img_5040

De ma chambre d’hôtel, je découvre déjà de mon balcon la vue superbe et les couleurs rougeoyantes sur le  rocher d’Uluru et le désert :

img_4632

A Ayers Rock, il y a 2 excursions incontournables avec balades  à faire à son rythme :

Uluru, le Rocher principal, symbole d’Ayers Rock. C’est un promontoire plat plus haut que la Tour Eiffel, de 3,6 km de long. Il change de couleur au cours de la journée.

Encore une fois, j’ai pris mon courage à deux mains et me suis réveillée à 5h du matin pour assister au lever du soleil. Superbe !

img_4637
à l’aube
img_4919
début de journée

img_4918
tombée de la nuit

On peut s’y promener autour ou s’enfoncer dans les grottes

img_4947

 img_4506

On y voit aussi encore des inscriptions rupestres des premiers habitants d’Uluru, la tribu aborigène des Anangus.

img_4949

On peut encore l’escalader via un chemin balisé, mais son ascension sera bientôt interdite suite à de nombreux accidents.

img_4524

Kata Tjuta aussi appelé les Monts Olga. C’est un ensemble de dômes, gorges, canyons plus étendu qu’Uluru et à mon avis, beaucoup plus spectaculaire. On s’y aventure avec beaucoup d’eau et de bonnes chaussures de marche car la balade est dure avec parfois des endroits escarpés.

img_4527

img_5006

Mais elle vaut le détour malgré la chaleur et les mouches.

Quelques mots sur les fameuses mouches d’Uluru ! Elles sont peu présentes dans le Resort et les hôtels ainsi qu’à la tombée du jour, mais insupportables et en grand nombre dans le désert. On ne s’aventure pas pour les excursions et promenades sans son filet à mouches, ce qui est assez pittoresque et fait partie du décor. Je m’y suis donc résolue ainsi que les autres touristes.

img_5007

img_5009

En revanche, comme vous avez pu remarquer, nos guides, habillés en rangers avec grands chapeaux, n’y ont pas droit !

De nombreuses activités variées, en plus des balades, sont proposées comme : promenades en chameau ou en segways, soirées, visite du centre culturel, cours de cuisine etc…. Pour ma part, j’ai eu la chance de participer aux activités suivantes :

. Soirée Field of Light.

Après un apéritif  quand le soleil se couche

img_4887

on vous amène sur un promontoire et quand la nuit est complète, un champ énorme de plusieurs km² s’illumine de plus de 5000 ampoules de couleur. Le spectacle est superbe et encore davantage lorsque l’on descend se promener au milieu de ce champs de lumières qui change de couleur au fur et à mesure qu’on avance. Etonnant !

img_4904

img_4912.jpg

. Diner barbecue au coucher du soleil « Sound of Silence ». On vous amène en plein désert, au milieu de nulle part, à mi-chemin entre Uluru et les Monts Olga. On goûte à quelques canapés à la viande de kangourou et au crocodile

img_4885

puis on vous fait passer par un sentier éclairé qui vous amène vers un autre espace avec buffet barbecue et des tables dressées

img_4884-1

img_4539-1

et l’on voit la nuit tomber des 2 côtés avec Uluru qui disparaît peu à peu

img_4534

et les Monts Olga qui rougeoient

img_5071

A la fin du repas, tout d’un coup, toutes les bougies et les lumières s’éteignent et dans le noir complet, un spécialiste d’astronomie vous fait un cours sur les étoiles et les astres. Magique !

. Survol en hélicoptère.

img_5089

C’est sans doute la meilleure façon d’avoir une vision d’ensemble du Désert Rouge et des 2 sites d’Uluru et des Monts Olga vus d’en haut.

img_5096

img_5107

On voit aussi très bien le Resort et le désert de près

img_5124

Un  moment fort de ce séjour !

On peut aussi profiter de l’hôtel surtout lorsque l’on a une chambre avec  balcon donnant sur Uluru et assister ainsi  au lever du soleil

ou se relaxer à la piscine entre deux balades

img_5130

Un avant-goût de ce qui m’attend à Cairns, ma prochaine étape à la découverte de la barrière de corail avec baignades assurées !

4 réflexions au sujet de “Australie : Uluru et le désert rouge”

  1. Unique ! C’est vrai. Tu as fait des choses différentes de nous et c’est très sympa de voir ces photos et vidéos un mois seulement après notre retour à Paris.

    J'aime

  2. Quel plaisir de te voir déambuler avec curiosité et de nous restituer des lieux découverts avec gourmandise et humour : juste ce qu’ il faut pour rêver un peu!

    J'aime

Répondre à Annabelle Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s