Nouvelle Zélande : Akaroa, un petit coin de France

Dans l’île du Sud, à l’autre bout du monde, se trouve un village presque « français » au bord de l’eau, caché derrière les montagnes.

img_5232

Akaroa, en effet, a été créé par des colons venus de France et installés dans ce petit coin de paradis en 1840.

IMG_6246

img_5214

Puis les colons anglais sont arrivés et la Nouvelle Zélande a largement basculé vers un monde anglo-saxon. Mais, à Akaroa, tout est encore là pour rappeler la présence française.

Situé à 76 km de Christchurch, je choisis d’y faire un aller-retour dans la journée. On est tout de suite dans l’ambiance en empruntant le bus de Akaroa French Connexion au logo très explicite.

IMG_6248

La route est superbe et l’on traverse  prairies et montagnes

img_5133

pour arriver en haut d’une colline d’où l’on domine toute la péninsule d’Akaroa.

img_5140

Une fois dans le village, on est aussi rapidement dans l’ambiance française !

img_5177

Tout d’abord, le drapeau bleu,blanc,rouge flotte un peu partout

IMG_6263

img_5178

et les boutiques annoncent tout de suite la couleur.

img_5220

img_5218

img_5224

Les noms des rues sont aussi bien typiquement français

img_5149

IMG_6260

img_5156

ainsi que les noms de nombreux  établissements du village.

img_5181-1

img_5158

IMG_6264

Je commence ma matinée par un café et un croissant sur une nappe à carreaux. Bien agréable après déjà 3 mois 1/2 loin des bistrots parisiens !

IMG_6257

IMG_6256

Et c’est amusant de trouver dans les magasins de ce village perdu au bout du monde de la baguette fraîche

img_5161

ou des sardines de la belle-iloise et de la confiture Bonne Maman !

IMG_6250

Et je finirai par un déjeuner au bord de l’eau au restaurant Ma Maison tout en papotant avec la jeune serveuse française, qui n’est pas du tout descendante des premiers colons, mais a été embauchée pour faire « couleur locale ».

img_5157

Car, à part tous ces signes extérieurs, les descendants des premiers colons français ne sont plus très  nombreux et le mode de vie anglo-saxon a bien  vite côtoyé « l’art de vivre  a la française ».

En particulier, dans la French Farm, le fromage proposé n’a rien de très français : pas l’ombre d’un camembert, brie ou chèvre, mais plutôt des classiques cheddars très anglais !

IMG_6276

Egalement, ma visite à Akaroa coïncide avec la journée de commémoration des victimes mortes pendant la première guerre mondiale. La cérémonie est très nouvelle- zélandaise, avec cornemuse et défilé

et déjà, on ne trouve plus beaucoup de noms à consonance française sur les croix des personnes mortes au combat.

img_5217

Peu importe, la cohabitation des deux cultures fonctionne très bien !

Mais, Akaroa n’est pas seulement ce petit bout de France au fin fond de la Nouvelle Zélande,  c’est aussi un très joli lieu de balades et de détente où la nature est superbe.

img_5200

On pourra faire des promenades dans le port d’Akaroa avec différents moyens de transport :
en jet-ski

en kayak ou pédalo

img_5238

ou en bateau pour voir les dauphins

img_5203

Mais le plus agréable sera tout simplement marcher le long des berges

img_5225

img_5176

ou sur les hauteurs.

IMG_6254

Une escapade bien sympathique et originale que ce village gaulois à l’autre bout de la planète !

3 réflexions au sujet de “Nouvelle Zélande : Akaroa, un petit coin de France”

  1. Quel beau voyage tu nous partages. Avec tes commentaires c’est magnifique.
    Je dois te dire que tu ressembles de plus en plus à ton papa. Au plaisir de te
    revoir.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s