L’Egypte des Pharaons

Nous ne pouvions quitter l’Egypte, sans doute l’une des étapes phare de mon tour du monde, sans consacrer une rubrique aux majestueux sites archéologiques visités pendant la Croisière sur le Nil. Ma courte étape au Caire m’avait déjà donné un avant-goût des merveilles que nous allions découvrir. Mais, même  avec tout ce que l’on connaît de ces lieux mythiques vus en photo ou en film, on reste fortement impressionnés par la beauté de certains sites et par la richesse de cette civilisation égyptienne ancienne. Avec, en plus, la chance de les admirer sans les hordes de touristes, qui ont, malheureusement pour les Egyptiens, déserté la destination.

Voici quelques photos et vidéos des principaux temples visités :

Abou Simbel

Non incluse dans le programme de le Croisière sur le Nil, cette visite peut se faire depuis Assouan en avion ou par la route (280 km). Nous avons opté pour la deuxième solution, ce qui permet de voir les paysages, d’ailleurs surtout du désert de sable avec très peu d’habitations. Comme de nombreux temples de Nubie, Abou Simbel a été déplacé, selon un programme fixé par l’UNESCO, avant l’inondation des terres au moment de la construction du barrage d’Assouan. Le site actuel trône au bord du lac Nasser et reste très préservé avec très peu de constructions autour. On peut visiter 2 temples que nous avons eu la chance de parcourir presque seuls sur le site

Le grand temple est flanqué à l’entrée des célèbres énormes statues de Ramsès II dont l’une est sans tête.

IMG_2917

IMG_2919

Il renferme à l’intérieur d’autres trésors : statues, hiéroglyphes et fresques en parfait état.

A côté, le plus petit, dit Temple de la Reine, est dédié à la gloire de Néfertari, épouse favorite du Roi.

DSCN0429

On ne regrette pas ces 6 heures de route pour admirer ces merveilles !

Philae

On accède à ce site au départ d’Assouan en bateau, puisqu’il est situé sur une île. On imagine bien comment pouvait être un temple à l’époque des Pharaons, avec ses colonnes, portiques et sanctuaires. Celui-ci est dédié à la gloire d’Isis et d’Osiris. Il a lui aussi été déplacé au moment de la construction du barrage et pour éviter les inondations.

Karnak

Sans doute le plus grandiose des sites, et celui sur lequel nous avons croisé le plus de touristes, Karnak est un gigantesque complexe, dédié au Dieu Amon, situé à l’extérieur de la ville de Louxor. Karnak comporte plusieurs temples, mais la partie la plus impressionnante  et le clou de la visite est, sans aucun doute, la salle hypostyle constituée d’un ensemble de 134 colonnes massives et imposantes dont les chapiteaux sont en forme de papyrus.

Temple de Louxor

Nous avons eu la chance de le visiter à la tombée du jour, ce qui nous a permis d’admirer aussi le site avec ses éclairages de nuit qui mettent très bien en valeur statues et hiéroglyphes.  Ce qui frappe, c’est que ce gigantesque temple est en plein centre de Louxor le long du Nil, mais il était considéré comme une dépendance de Karnak. Il était relié à l’époque par une allée de Sphinx, longue de 2,5km. On ne voit de cette fameuse allée qu’une petite portion de quelques centaines de mètres, mais un gigantesque projet consiste à rétablir cette allée dans sa totalité. Le Temple de Louxor abrite en particulier 2 obélisques, presque semblables à celles de la notre Place de la Concorde.

Vallées des Rois,  des Reines et des Nobles

Cet ensemble appelé Nécropole Thébaine renferme des trésors tels que les deux Colosses de Memmon de 20 mètres de haut, le Temple d’Hatchepsout, mais surtout les tombeaux avec sarcophages des plus grands pharaons d’Egypte, de leurs épouses et des fonctionnaires et hauts dignitaires de la cour. Actuellement plus de 67 tombeaux sont ouverts au public, mais on visite les mieux conservés comme celui de Ramsès III, ou de la Reine Néfertari.

DSCN0609

DSCN0584

IMG_1303

Nous avons aussi visité d’autres temples plus petits et moins connus, mais qui sont aussi remarquables ;

Kom Ombo, datant de l’époque gréco-romaine mais construit sur des fouilles plus anciennes.

DSCN0481

Edfou, autre temple de l’époque gréco-romaine où nous nous rendons en calèche.

IMG_2951

DSCN0488

Denderah

Ce temple dédié à Hathor, déesse de la joie et de l’amour, a la particularité d’être l’un des mieux conservés d’Egypte avec en particulier des plafonds spectaculaires dans les tons bleu foncé et turquoise.

DSCN0548

Abydos

La visite de ce temple loin des rives du Nil et à 2 heures de route, nous a permis de traverser une région agricole et ses villages pittoresques. On admirera surtout à Abydos des bas-reliefs d’une finesse remarquable.

IMG_1275

IMG_1282IMG_1289

Ainsi se termine cette magnifique croisière qui m’a fait découvrir en plus de l’histoire passionnante des Pharaons, des paysages formidables et des Egyptiens très attachants.

 

 

 

4 réflexions au sujet de “L’Egypte des Pharaons”

  1. Extrêmement impressionnant…..Qu’est-ce qui peut pousser les êtres humains des temps archéologiques, les uns à se faire représenter gigantesquement comme s’ils étaient des t dieux, tandis que les autres honorent la Nature comme une déesse et ne se donnent jamais à voir…?

    J’ai tendance à préférer ceux de nos prédécesseurs qui honoraient la Nature comme une déesse mère…parce que je crains la compagnie des humains qui se prennent pour des dieux….ils sont souvent des dictateurs.

    Face à ces gigantesques monuments, on est d’abord impressionné par l’ambiance, on admire ensuite la prouesse technique, ensuite on s’interroge : quel énormississime orgueil a pu commander…combien de milliers d’esclaves pour assouvir son besoin de sculpter la planète à sa propre image ???

    La vache, J’voudrais pas être psychiâtre d’un pharaon !!

    Par contre, j’veux bien les coordonnées du maître d’oeuvre du temple de Denderah, j’prévois des travaux dans ma chambrette et j’aime beaucoup sa palette de couleurs…Hathor ou à raison ? la joie et l’amour me plaisent bien !

    Chère Isabelle, merci, j’ai passé, avec toi, dans mon bureau parisien, un magique moment en Egypte !

    A presto, Brigitte

    J'aime

  2. On s’y retrouve très bien et j’y retournerais volontiers!
    J’ai un faible pour Philae ,un rêve avec sons et lumières quand on arrive le soir en bateau et Hatchepsout dont les aventures et le rôle politique semblent tellement
    d’actualité..
    Bises à vous 2!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s